ELEVAGE EN FAMILLE

MENU Preparation Expo Jugement Etranger Elevage Palmares 2014 NEW !!!! Video New Video Mondial 2013 Mue Mondial 2015 Elevage en Famille New Conférence Renseignement Les Crests Liens

 

Comment devient-on éleveuse quand on est déjà femme d'éleveur ?

Tout d'abord, je dois vous dire qu'avant de vivre avec Alain, je ne m'imaginais pas que le monde des oiseaux était si vaste.

Pour moi, qui ne connaissais que le canari "de cuisine" (comme je l'appelle). J'ai été émerveillée de voir les différentes races qui pouvaient exister et ce, rien qu'en posture. Évidemment, je n'y connaissais rien. Et à force d'écouter les amateurs parler entre eux, petit à petit, on apprend de petites choses, on entend les petits trucs de chacun sur son propre élevage. A la première exposition, j'ai été stupéfaite lorsque j'ai vu le nombre d'oiseaux sur les étagères.

Après quelques temps, je m'étais familiarisée avec les oiseaux et Alain a décidé de passer son examen de juge A.O.B. En conséquence, quand il partait juger, il fallait s'occuper des oiseaux et c'est là, que je me suis accrochée de plus en plus à ces petits animaux à plumes.

Comme à cette époque-là, je pratiquais l’équitation, je n'avais pas beaucoup de temps pour les oiseaux. Je les nourrissais lorsque Alain partait, c'est donc comme ça, avec le temps que je m'y suis accrochée (trop fort paraît-il) et quand j'ai arrêté le cheval, j'ai décidé de faire mes Norwichs (les blancs comme tout le monde le sait maintenant).

Je pense quand même que pour avoir envie de posséder des canaris par exemple, il faut au départ aimer les animaux et en accepter les contraintes. Mais en tant que femmes d'éleveurs, nous sommes déjà tenues par ces charmants volatiles, donc pourquoi pas nous ?

Vous, Mesdames, qui aimez les oiseaux ! Montrons-leur que nous pouvons obtenir d'aussi beaux spécimens qu'eux. Peut-être que dans quelques années nous organiserons un challenge, dans le genre « Hommes - Femmes » .

Loin de moi l’idée de m’approprier leur hobby mais lorsque je vois le nombre de dames qui accompagnent leur mari aux expositions, je me dis que cela vaut peut-être la peine de les inviter à les rejoindre comme exposante et non comme simple accompagnatrice. Peut-être vous laisseront-ils une petite place dans leur élevage pour pouvoir faire 3 ou 4 couples. Vous aurez l’occasion d’enloger vos oiseaux en même temps que votre « homme » et de profiter de l'ambiance agréable des expositions en tant qu'exposante officielle. Tout ceci n'est en rien une obligation, chacune agit comme elle le désire mais quand on est liée à un mari dont les plumes coulent dans les veines à la place du sang, comment ne pas devenir pareille ?

Personnellement, mon but avec les Norwichs est d'arriver à produire un beau blanc qui obtiendrait une bonne cote avec n'importe quel juge. Je sais, il ne faut pas trop rêver, mais il faut bien viser haut pour arriver un peu plus bas. Après tout, j'ai le temps et surtout, je sais que j’ai encore beaucoup à apprendre – je ne suis encore nulle part. Dans l’élevage, c’est une partie bien agréable de la canariculture que d’en apprendre toujours plus et chaque jour. Dans quelques années, j’espère être arrivée à un bon niveau et regarder en arrière le chemin parcouru.

LIEUTENANT Fabienne (Épouse de NOTTET Alain)

Vogels kweken in gezinsverband.

 Hoe wordt men vogelliefhebster als men reeds de partner is van een vogelliefhebber ?

 Vooreerst wil ik je zeggen , dat voor ik Alain kende , ik me niet kon inbeelden dat de vogelwereld zo boeiend was.

Ikzelf , die slechts een huiskanarie (zoals ik hem noemde) kende , was zelf verbaasd dat er zoveel verschillenden rassen konde bestaan , en dat alleen maar bij de postuurkanaries.

Ik kende er waarlijk niets van. Alleen door te luisteren naar de liefhebbers onder mekaar , leered ik stillelensaan de kleine dingen , en horde ik de knepjes van elkeen en van elk kweeksysteem.

Op de eerste tentoonstelling was ik verrast door het groot aantal vogels op de showrekken. Na een zekere tijd werd ik vogels gewoon , Alain besliste zijn examen voor keurmeester A.O.B. aft e leggen. Later als hij dan ging keuren moest ik me nog meer bezig houden met de vogels , en zo werd ik meer en meer gehecht aan deze kleine bevederde diertjes.

Vermits ik in die tijd nog te paard reed , had ik niet veel tijd meer over de vogels.

Ik voedde ze wanneer Alain afwezig was , en zo kwam het dat ik er nog meer aan gehecht werd ( te veel denk ik) . Wanneer ik dan stopte met paardrijden besloot ik me toe te leggen op mijn eigen Norwich ( witte , zoals iederen he tweet).

Ik zelf denk dat om van vogels te houden , men eerst van dieren en hun eigenheid moet houden. Alleen maar door het feit van de vrouw van een liefhebber te zijn , zijn we reeds betrokken met hun vogels , dus waarom wij niet?

Aan U dames die van vogels houdt , toon hen dat ook wij evengoed vogels kunnen kweken als zij. Mischien kunnen we dan na enkele jaren een wedstrijd organiseren , neen geen Franco-belge , maar van mannen- vrouwen.

Ik wil geenszins hun hobby afnemen , maar als ik het aantal dames zie die hun echtgenote vergezellen naar de shows , vraag ik me soms af dat het wellicht de moeite loont hen uit  te nodigen om hen te vergezellen als tentoonstelster , en niet alleen als gezelschap.

Wellicht gunnen ze U een klein plaatsje in hun kweeklokaal om 3 of 4 koppels in te zetten , en deze samen te showen en zo te genieten van de aangenaam sfeer op de shows als mede-tentoonstelster.

Dit alles zonder verplichting , iedereen kan dit doen zoals men het aanvoelt , maar wanneer men een partner heeft die meer vogelveren in de aderen heft dan bloed , waarom dan niet het zelfde doen.

Mijn betrachting met mijn norwichs is een witte Norwich tentoon te stellen die orveral mee kan , voor gelijk welke keurmeester.

Maar ik weet het , men mag niet te veel dromen , maar men moet toch hoge ambities hebben om iets lager aan te komen , en daarvoor heb ik de tijd.

Ik weet dat ik nog veel te leren heb ( ik ben nog nergens) , maar dat is juist het aantrekkelijke met vogels : men leert alle dagen bij , en men zal binnen enkele jaren wel zien waar men geraakt is.

Fabienne Lieutenant.

TOP